5 ÉTAPES POUR FAIRE UN BON VIN DE PÊCHE MAISON

Alcools, Alcools / Cuisine, Vins -

5 ÉTAPES POUR FAIRE UN BON VIN DE PÊCHE MAISON

La plupart d'entre nous ont déjà entendu parler du vin, ont déjà ouvert une bouteille 🍾 ou goûté simplement, mais qu'est-ce que le vin de pêche exactement et surtout comment faire un bon vin de pêche maison ? 

Ce dont vous aurez Besoin

• 1 seau en plastique propre et hygiénique pour la fermentation primaire

• 1 bouteille en verre ou en plastique, d'un gallon, pour la fermentation secondaire

• 1 couteau à découper

• 1 sac en plastique à fermeture éclair, un peu d'étamine ou un sac en nylon

• Tasse à mesurer

• 1 petit récipient pour la levure de démarrage

Ingrédients

• 1,5kg livres de pêches fraîches (pas trop mûres, mais un peu moins mûres, cela est parfait)

• 500g de sucre (Alternative : 500g de sucre pour chaque 500g de fruits)

• 1 tasse de jus d'orange

• 1 cuillère à soupe de levure (le vin ou la levure de bière est le meilleur choix)

• Eau

Un Aperçu du Processus

Voici un bref aperçu des 5 phases de la fabrication de ce vin :

1) Fabrication d'une levure de démarrage

2) Préparer la pêche

3) Faire le vin

4) Fermentation secondaire

5) Vieillir le vin

👉 Découvre notre collection de tire-bouchons Charles de Gaulle. 

1) Fabriquer une Levure de Démarrage

 

Cela permettra de faire démarrer la fermentation dans le vin de pêche beaucoup plus rapidement que si vous ajoutiez la levure dormante directement au jus de pêche.


Dans un verre ou un petit récipient, versez environ ½ tasse de jus d'orange. Ajoutez-y la levure. Laissez-la reposer dans un endroit chaud, à l'abri de la lumière directe du soleil, 🌞 pendant quelques heures ou jusqu'à ce que vous observiez une action moussante. Lorsque le jus d'orange cesse de ressembler à du jus d'orange et commence à mousser, votre levure est active et prête à l'emploi !

2) Préparez les Pêches

 

Lavez les pêches 🍑 à fond sous l'eau courante. Retirez les tiges et les feuilles. Coupez les parties abîmées ou décolorées.

Il est important de veiller à bien laver les pêches et de ne pas inclure de morceaux endommagés ou d'apparence étrange dans votre moût. ("Moût" désigne le mélange non fermenté de jus de fruits et de sucres.) Les meurtrissures sont un terrain propice à la prolifération des bactéries, et vous ne voulez pas que cela se retrouve dans vos ingrédients.

Si vous souhaitez utiliser un comprimé de Camden, laissez reposer le moût pendant 24 heures avant d'ajouter la levure. Personnellement, je ne crois pas qu'il faille mettre des produits chimiques dans des produits faits maison, surtout si c'est pour le consommer. Cela va à l'encontre du but recherché.

3) Faire le Vin !

 

1) Après avoir nettoyé les pêches et éliminé les parties indésirables, vous devez couper les pêches en quatre et enlever les noyaux.

2) Mettez les morceaux de pêches découpés dans le sac en plastique, l'étamine ou le sac en nylon (selon votre choix) et pressez-les sur le seau. Si vous utilisez la méthode du sac plastique, il vous suffit de presser le jus des pêches du mieux que vous pouvez et de verser tout le contenu du sac directement dans le seau.

3) Si vous utilisez de l'étamine ou un sac en nylon, attachez-le et mettez le tout dans le seau. 

4) Versez une tasse de jus d'orange dans le seau ½. 🍊 Ne mettez pas de levure de démarrage pour l'instant.

5) Dans un récipient séparé, mélangez ½ gallon d'eau avec 1 livre de sucre. Mélangez jusqu'à ce que le sucre soit complètement dissous. Vous pouvez aussi faire bouillir le sucre et l'eau ensemble. Cela aidera le sucre à se dissoudre. Si vous choisissez de le faire bouillir, vous pouvez verser l'eau bouillante sur le mélange de jus de pêche et d'orange, mais surtout pas sur la levure. La chaleur tuerait votre levure. Donc, si vous faites bouillir l'eau, assurez-vous qu'elle a considérablement refroidi, jusqu'à au moins 100 degrés, avant d'ajouter l'amorce de levure.

6) Ajoutez la solution sucre-eau dans le seau.

7) Mélangez le tout.

8) Maintenant, ajoutez votre levure de démarrage dans le seau.

9) Remuez un peu le moût.

10) Couvrez le seau avec du film plastique ou de l'étamine. Le but est d'éloigner les mouches et autres nuisibles. Lorsque vous avez terminé l'emballage, mettez-le de côté à l'abri de la lumière directe du soleil pendant une semaine.

4) Fermentation Secondaire

 

Une fois que votre jeune vin a fermenté pendant une semaine, vous devez le transférer dans un pichet ou une bouteille en verre d'un gallon plus attrayant et plus sûr pour la fermentation secondaire : un plastique de qualité alimentaire fera également l'affaire.

Il existe deux méthodes pour effectuer ce transfert :

1) Vous pouvez siphonner le mélange hors du seau à l'aide d'un tube en plastique. C'est ce qu'on appelle le soutirage. Pour ce faire, placez le récipient de fermentation secondaire (la cruche en verre ou en plastique) sur le sol et le seau à vin sur une chaise, une table ou un comptoir au-dessus de la cruche. Insérez un peu de tube en plastique dans le seau, mais pas jusqu'au fond, et aspirez l'autre extrémité. Préparez-vous à mettre l'autre extrémité du tube dans votre fermenteur secondaire, car le vin devrait commencer à couler. Cette petite compétence utile peut prendre quelques essais à maîtriser, mais elle n'est certainement pas difficile à faire.

2) Si vous n'avez pas de tube en plastique, la méthode de transfert la plus simple serait de verser le jeune vin hors du seau, à travers un coton pour le filtrer en versant dans le récipient de fermentation secondaire.

À vous de choisir ! 😉

Laissez le vin travailler pendant au moins trois mois avant de le déguster. Si vous le souhaitez, vous pouvez soutirer le vin deux ou trois fois de plus pendant cette période. Le but du soutirage est de retirer le vin des sédiments qui s'accumulent inévitablement au fond de la carafe.

Une fois les trois à six mois écoulés, vous devez mettre votre vin en bouteille. À ce stade, vous devez vraiment le soutirer avec un tube en plastique afin que les sédiments qui se sont accumulés au fond du récipient de fermentation secondaire ne se retrouvent pas dans votre produit final. Vous pouvez soutirer tout le vin dans une seule bouteille ou le séparer en plusieurs bouteilles. Vous pouvez utiliser de nouveaux bouchons de liège ou des anciens bouchons aseptisés pour fermer vos bouteilles.

5) Faire Vieillir votre Vin de Pêche

 

La période de vieillissement recommandée pour le vin de pêche est de 6 mois, mais personne ne vous jugera pour l'avoir bu plus tôt ! Il est difficile d'attendre pendant toute la durée recommandée. Tout dépend de vos goûts, alors il faut  faudra certainement goûter. 

Pour faire vieillir votre vin pendant les six mois recommandés, attendez trois mois à partir du moment où vous l'avez mis dans le récipient de fermentation secondaire. Mettez le vin dans une ou plusieurs bouteilles et placez-le sur une étagère, hors de votre vue (et à l'abri de la lumière directe du soleil). Essayez d'oublier que le vin existe. Marquez votre calendrier, placez un rappel sur votre téléphone portable, dites à un ami de vous téléphoner ou rappelez-vous que dans six mois, vous pourrez enfin boire le fruit de votre travail. 👨‍🍳

Et bien sûr, profitez-en !

Conclusion

Pour fabriquer un délicieux vin de pêche maison vous devait respecter ses étapes, toutes importantes les unes des autres. Vous seriez surpris pars les saveurs magnifiques de cette boisson, cela vos vraiment le coup d'attendre ! 😬 En espérant que vous vous régalerez avec cette épatante recette, bon apéritif !

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Inscris-toi sans plus attendre à notre Newsletter